Site Overlay

Quatrième journée de la seconde phase

Equipe 1 en Nationale 3 Poule 4 : Victoire 8-0

Il est trop fort notre président. Notre président à nous c’est Didier. Alors un président c’est toujours trop fort, parce que c’est lui qui dirige le club, et que nous au club ben on est bien content d’y être parce qu’on y joue au ping pong et que le ping pong c’est marrant, surtout quand on gagne. Ca fait 34 ans qu’il est président. Plus que Jean-pierre Pernaut et son JT de 13 heures, plus que le mur de Berlin, plus que Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande réunis. Ouais il est trop fort. Et puis à Roncq c’est encore mieux, parce qu’on a une belle salle, avec des belles tables, bon d’accord les filets ça va pas mais on arrive quand même à les régler à la fin, pi après il y a le moment où on se raconte tous des trucs intelligents que si les dirigeants du pays les écoutaient ben ça irait quand même vachement mieux. Ca c’est au bar qu’on le fait. Et notre président, des fois il y est, au bar, en même temps que nous. Et c’est là qu’il nous a dit qu’une source fiable, Daniel Mignot, lui a rapporté que Dunkerque ils étaient super motivés pour nous battre. Il nous dit ça, le président. Et même plus d’une fois. Alors faut savoir qu’on avait été nuls la dernière fois contre Béthune (enfin pas nuls tout à fait mais un peu quand même), et que, comme on avait  fait 7-7 contre eux, ben faut tout gagner si on veut monter en N2. Du coup nous on entend ça et on se dit que Dunkerque c’est pas mauvais, avec 23, 21, 19 et 17, on s’est pris les pieds dans le tapis pour moins que ça la dernière fois. Il est trop fort le président. Il est trop fort parce qu’il nous connait bien. Il sait qu’on va y penser toute la semaine, à cette rencontre, qu’on va peut-être pas très bien dormir, mais que samedi on va arriver prêts à relever le défi. Et samedi, nous, on est remontés comme des pendules (comme on disait du temps où on remontait les pendules). D’abord on a bien pensé à la compo. Etienne dans sa grande sagesse, avait dit : « Comme d’habitude on fait n’importe quoi, Dunkerque ils vont rien comprendre et du coup ils vont rien changer ». Et il a eu raison, Etienne, ce qui fait que nous on s’est retrouvé avec les bonnes oppositions dès le départ : Matthias contre le roumain copain de Claude classé 23, qui perd contre les plaques de merde, Etienne ne jouant pas le roumain, Arnau jouant les 2 meilleurs et Guilouse placé comme on pouvait parce que pour lui on n’avait pas vraiment le choix vu qu’on avait déjà placé les 3 autres. Du coup on mène tout de suite 4-0, Matthias et sa merde battant le roumain, Arnau et son vrai jeu battant le 19, Guilouse et ses Bamos Yo battant le 17 et Etienne et son physique retrouvé depuis qu’il a promis qu’il allait reprendre la course à pieds battant le 21, (non sans avoir été mené 5-2 à la belle). On était bien, et, si je n’ai pas encore parlé de gâteaux, ce n’est pas parce qu’ils n’étaient pas là mais bien parce que jusque-là, la concentration et la prophétie présidentielle nous avaient empêché d’en profiter pleinement. Le seconde rotation était encore plus favorable, Matthias affrontant le 17, Arnau le 21 et Etienne le 19. 7-0. Puis 8-0, Guiwon de manière assez inexplicable contre le roumain, 12-10 à la belle, en ayant en plus raté une balle de match à 10-9 et avoir été mené un peu plus tôt deux manches à une. Et ça fait qu’il passe les 2000 points, le lascar. C’est marrant, après il parlait tout le temps à tout le monde, à croire que ça fait du bien de faire une grosse perf. Même en anglais à Arnau qu’il parlait. Nous voilà donc plus que jamais en route pour la N2, avec cette victoire O combien importante mais dont l’ampleur était pour le moins inattendue. 8-0 1h30 de match, il est trop fort, le président !

Equipe 2 en Prénationale Poule 3 : Match nul 7-7

Equipe 3 en Régionale 2 Poule 4 : Match nul 7-7

Un match aux allures de retour vers le futur ce samedi à Roost Warendin : des tables vertes, des séparations Nada Sport et Sport Krier ! Bref nous étions revenus dans les années 80 ! même le JA semblait tout droit sorti de cette période. Cette magnifique époque dans laquelle certains d’entre nous ont eu la chance de grandir. Lorsque le samedi matin nous appelions nos amis sur un téléphone familial (fixe) dévolu à toute la famille, il fallait attendre son tour et ensuite c’était toujours un parent qui décrochait : Bonjour Monsieur, pourrais je parler à votre fils s’il vous plaît ? Ensuite nous décidions où passer la soirée, est ce qu’on va au Garden ? non moi je préfère le 37°5, et si on allait au Bain marine où aux Enfants terribles ? Peu importait du moment que la musique était correcte, nous surveillions de près la sortie du dernier album de The Cure, The head on the door (1985) de U2 The unforgettable fire ( 1984) ou The Joshua tree (1987), de Depeche Mode, de Speak and spell en 1981 jusqu’à violator en 1990 !! On allait chez le disquaire (Disco Smash à Menin) et on revenait avec le 33 tours tant attendu, les copains venaient avec des cassettes audio (des type 2 au chrome, le son est meilleur !) et chacun repartait avec une copie ! Ah les années 80 ! c’était le bon temps, on était beaux, on était jeunes, Sébastien Chabaux portait encore des couches, et il avait toujours aussi peu de cheveux que maintenant !! Franck Vella avait une coupe à la Stone, si si je vous assure , Christophe Kyndt heu ben en fait il était pareil, il se dandinait toujours devant la table en attendant le service adverse et balançait des revers improbables à tout va, quant à moi, j’avais une coupe à la brosse, des chemises cachemire et des jeans à trous ! Et la rencontre dans tout çà ??? comme le disent les commentateurs de foot : « il y a de bons matchs nuls et de mauvais matchs nuls « Je range celui là dans les bons étant donné que nous étions menés 7 / 4 !! un pas de plus fait vers le maintien, encore une victoire et nous pourrons respirer ! (plus facilement qu’une autre équipe que je ne nommerai pas ici) Et pour conclure toute l’équipe 3 adresse ses félicitations à notre président qui vient de recevoir la médaille d’argent de la jeunesse, du sport et de l’engagement associatif ! Bravo Didier PS je suis toujours d’accord pour que tu représentes le club lors de toutes les réunions possibles et imaginables, pas la peine de le demander lors de la prochaine AG 😉

Equipe 4 en Régionale 2 Poule 9 : Défaite 10-4

Equipe 5 en Régionale 3 Poule 9 : Match nul 7-7

Pour cette quatrième journée, nous recevions l’équipe de Beuvry la Forêt, récemment montée de R4. Elle se composée d’un 12, deux 11 et d’un 10. On savait que les classements ne voulaient rien dire et qu’on allait devoir s’employer pour faire un résultat. De notre côté, notre équipe fut complétée avec Martin. Dès le début de la rencontre, la logique se fait respecter et nous prenons les devants. Seul Martin perdit logiquement son premier match que le joueur classé 12 (4-1). Ensuite, Martin créa l’exploit sur un joueur classé 11 mais Mickaël se laissa surprendre par le 10. Samuel et Florent continuent leur sans-faute (6-2). On se dit la rencontre bien engagée et pourtant …. Nous n’arrivons pas à gagner un double (6-4). Il va encore falloir aller chercher 2 points pour la victoire. Sur les 4 derniers matchs, seul Mickaël gagna son match. Score final : 7-7. Sam, Micka et Flo font 2 et Martin fait 1. Grosse déception sur cette rencontre où la victoire était largement à notre portée mais nous n’avons pas su marquer les derniers points. Il faudra aller chercher un résultat à Saint-Amand pour assurer définitivement notre maintien dans cette poule assez serrée.

Equipe 6 en Régionale 3 Poule 15 : Défaite 10-4

Un déplacement à Courchelettes avec une nouvelle défaite. Le score est sévère car nous aurions pu espérer mieux. Des jeux très bizarres en face qui n’arrangent rien. Deux belles perdues de justesse auraient pu nous laisser espérer un match nul mais non. Heureusement qu’il y avait un bon resto à la fin pour nous consoler. Maintenant il va falloir aller chercher le maintien.

Equipe 7 en Régionale 4 Poule 17 : Défaite 14-0

Equipe 8 en Départementale 2 Poule 9 : Défaite 10-4

Equipe 9 en Départementale 2 Poule 11 : Victoire 11-3

Première victoire d’équipe pour cette quatrième journée. Victoire qui n’a rien d’un exploit, mais qui fait du bien quand même. Toufflers 768. 605. 500. 516, nous 941. 899. 762. 600. 3 absents pour cette rencontre nos deux jeunes, malades et notre capitaine en maison de repos victime d’un burn out pongiste. C’est donc renforcé par un Lambreth, pas le grand, non, mais le meilleur Ethan celui qui est coiffé comme un héros de bande dessinée crée par un certain Georges Remi. Ce futur numéroté est associé à nos deux papis et à l’impressionnant Mickaël, dans le rôle du méchant. C’est Yves le Péruvien qui ouvre les hostilités dommage qu’une rencontre ne se joue pas en 2 sets, parce qu’après….. Bref pendant ce temps là à la table voisine Ethan gagne son 1ér match en D2, ensuite Mikaël ne laisse aucun espoir à la petite Léa et Papi Jean Claude Perd le 516. 516, ce n’est pas un numéro non, ce sont ses points. Donc belle contre à 425 points. Au 2éme tour seul Ethan perd son match. 5/3 avant les doubles, doubles que nous gagnons. Pour finir nous remportons les dernières rencontres scores final 11/3. Un grand bravo et merci à Ethan venu sans son chien Milou, mais encouragé par ses parents Bianca et Igor. et félicitations à Micka qui a fait tous ses points. Ethan voulait le porter en triomphe mais, nous l’avons dissuadé. cette rencontre s’est terminée autour d’une bonne bière (Thierry profitant d’une permission de son infirmière Laurence nous avait rejoint) sauf pour Ethan chaperonné par ses parents.

Equipe 10 en Départementale 3 Poule 10 : Match nul 7-7

Equipe 1 Féminine en Nationale 3 Poule 2 : Victoire 8-5

Equipe 2 Féminine en Régionale 2 Poule 2 : Victoire 7-3

 

Copyright © 2022 . All Rights Reserved. | Intuitive by Catch Themes