Site Overlay

Journée 1 – Saison 2020 – 2021

Quel plaisir de vous revoir après une interruption de six mois. Espérons que cette saison puisse aller à terme. Cette première journée est plutôt moyenne mais vu les circonstances c’est pas mal. Rendez vous dans deux semaines.

 

Equipe 1 en Nationale 3 (Poule I) : Victoire 8-1

Que c’est bon de retrouver la compétition, après ces mois de frustration ! Et pour commencer, un petit déplacement à Nantes (St Julien), en train comme il se doit. Départ samedi 09h43. Ca va. Avec notre pique-nique. L’occasion pour chacun de faire partager ses talents culinaires, et parfois d’en faire profiter le voisinage, par odeur fromagère interposée. 4h30 de train, il fallait s’occuper. Et très vite, Etienne sortit la boite magique : Poker ! L’occasion pour Simon et Matthias de découvrir et redécouvrir ce jeu. Guillaume et Etienne partaient confiants. Quelques parties et un contrôle de douane plus tard, il fallut bien se rendre à l’évidence : nos jeunes amis possèdent un langage fleuri et la défaite amère. Ce fut l’occasion pour Guillaume de nous informer qu’il possédait le seum. Cela doit être très important, d’avoir le seum, car il nous l’a confirmé à maintes et maintes reprises quand il se faisait bouffer ses jetons. J’imagine qu’il doit s’agir d’un porte bonheur, ou un totem peut être, vers lequel on se tourne pour invoquer l’esprit du jeu. Affaire à suivre. A quelques encablures de notre lieu d’arrivée, un peu d’organisation s’imposait. Matthias demanda à Etienne si on récupérait la voiture de loc, pour aller ensuite directement à la salle. Etienne confirme, et Guillaume (encore lui) est tout étonné qu’on connaisse quelqu’un sur Nantes qui puisse nous prêter son véhicule. « Loc, c’est qui lui ? » Comme quoi chaque voyage en TGV est l’occasion d’un apprentissage, rappelons au passage les rillettes de Simon. Etienne, qui avait décidément tout prévu, récupère les clefs. « La plaque comporte FN, c’est une C3, et la place c’est 831 ». On trouve la voiture, on s’installe. « Ah, j’avais demandé une boite manuelle, je sais pas conduire les automatiques ! En plus j’arrive pas à faire sortir la clef de contact. Bon j’y retourne ». 5 min plus tard, Etienne revient. « On s’est trompé de voiture, c’est pas celle-là, la bonne est à l’emplacement 831 ». Ah oui, on n’avait pas regardé la place…Reste à comprendre pourquoi on a pu rentrer dans la mauvaise voiture. Arrivés à la salle, nous tombons sur une équipe fort sympathique, qui visiblement ne croyait pas réellement en ses chances, mais qui présentait tout de même 2060, 2060, 1970 et 1880 points. Après un départ tonitruant (7-0 et 4 set perdus en tout), Guillaume dût se dire que c’était vraiment dommage de ne pas travailler les doubles. Gentiment, il accepta d’en prendre une bonne contre le bon 19.  J’ai découvert à cette occasion que le Seum s’invoque aussi au ping pong. Les deux doubles nous permirent de plier l’affaire, non sans qu’Etienne et Simon ne fussent au préalable menés 2-0, puis dans les manches 4 et 5 à deux points de la défaite. Mais « J’ai toujours été serein » affirme un des protagonistes. Pour Matthias et Guillaume, ce ne fut guère mieux, victoire en 4 manches, toutes conclues par deux points d’écart. Victoire finale 9-1, pas vraiment de quoi trembler. Jusqu’à ce qui va suivre : Douches et verre de l’amitié…on n’a peur de rien à St Julien ! Des fous je vous dis ! Remis de nos émotions, nous nous dirigeons vers le restaurant Grec que Matthias, toujours prévoyant quand il s’agit de bouffe, avait repéré. Une porte close plus tard, nous voilà à la crêperie. « Demain lever 06h, départ du train à 07h ! » Au lit alors ! Ce qui est bien avec les hôtels de centre-ville un samedi soir, c’est qu’il y a toujours des gens qui font la fête en bas. C’est donc complètement fracassés que nous nous retrouvâmes à 06h30 en bas le dimanche matin, à l’exception notable de Simon, qui avait lui dormi comme un loir. Mais bon, comme ça on arrivera tôt à Lille. Le train démarre, on se remémore les exploits de la veille, et découvrons avec ravissement la façon de remettre en place un nerf quand on a mal aux adducteurs (voir Simon pour plus d’infos). Mais tout ça était sans compter avec la pluie. Apparemment, quand il pleut à la gare d’Anger, les TGV prennent 30 min de retard. Sachant qu’on avait 59 min à la base pour faire gare Montparnasse/gare du nord, ça devenait tendu. Mais bon, on est sportifs. Alors on descend du train, et on court. On court vite même. « Faut attraper la ligne 4 direction porte de Clignancourt !» arrivés au but, le sort s’acharne encore. Pas de métro ligne 4 jusque midi. C’était mort. On prend la ligne 12, on sort à Pigalle histoire de visiter Paris. Puis, on attend, en terrasse, en mangeant une glace. 1h30 plus tard que prévu, on prend le train, direction Lille. C’est à ce moment-là que Greg s’étonne qu’on ne soit pas arrivés…visiblement l’information du retard d’1h30 n’est pas bien passée… En conclusion, bonne entame de saison, petit séjour très sympathique, en attendant la réception de Noizy, morceau autrement plus copieux, le 4 octobre.

Equipe 2 en Régionale 1 (Poule B) : Défaite 10-4

Une première journée qui nous a emmené à Pinon-Anizy. Petit village situé à 20 km de Laon et de Soisson. Dans ce dernier se trouve un très beau château au milieu d’une grande et belle forêt mais pourtant une atmosphère particulière régnait autour de ce bâtiment. Pour passer à la rencontre, après la première rotation nous sommes menés 3-1. La deuxième rotation nous permet de gagner 2 points supplémentaires grâce à Paul et Prattana. Les doubles partiront chez nos adversaires car nous n’avons pas su concrétiser nos différentes occasions. Théo amènera un dernier point lors de la dernière rotation. Au final, nous nous inclinons 10-4 mais avec le sentiment que la rencontre aurait pu finir en notre faveur.

Equipe 3 en Régionale 2 (Poule D) : Victoire 11-3

Nouvelle équipe cette phase-ci. Prenez ce qui se faisait de mieux en R2 la saison dernière (aucun risque de chambouler l’équipe 5 donc) et vous obtenez une sorte de Dream Team. On excusera une mise en route difficile pour le capitaine, pas aidé par son partenaire d’échauffement (hein Ludo ?!) et une tenue de “camping” qui annonçait une rencontre pas forcément maitrisée en ce qui le concerne. Heureusement, le reste de l’équipe était un peu moins dans la lune et malgré quelques frayeurs au cours des matchs, le score final est sans appel. Comme dirait l’ autre, “l’important c’est les 3 points”. C’est aussi ce qu’a dû se dire l’ “équipe de Charles” qui ne devait même plus savoir ce que c’est que de gagner une rencontre. Près d’un an que ce n’ était pas arrivé. Bravo Charles !

Equipe 4 en Régionale 2 (Poule K) : Défaite 13-1

Défaire 13-1 de l’équipe 4 face à une très belle équipe de Compiègne (17 15 14 14). Le double Mika/Greg sauve la mise, et Greg a par 2 fois manqué d’améliorer le résultat… Mais 2 belles perdues… 1ere journée dure sur le résultat, mais somme toute logique pour la reprise… Et surtout face à une équipe qui devrait accéder à l’échelon supérieur dès la 1ère phase. Il faudra assurément se reprendre lors des prochaines journées… Certains matchs seront décisifs !

Equipe 5 en Régionale 2 (Poule G) : Victoire 9-5

C’est la reprise !! Six mois après un arrêt brutal et un maintien inespéré pour nous , nous voici de retour dans la compétition ! Tremblez équipes de la R2G, l’équipe 5 est de retour !!! Et c’est avec une victoire que nous entamons ce championnat post COVID ! Renforcés par Charles qui a bien voulu quitter son atelier vélo, pour il est vrai, jouer avec une équipe de rêve, nous avons renversés la pauvre équipe de Roost ( prononcez « Ro « ) Warendin ! Certes nous étions meilleurs sur le papier mais nous étions surtout rajeunis ! En effet, grâce à Charles, la moyenne d’âge de l’équipe n’était plus que de 45 ans !!! Il faut cependant reconnaitre que porter le masque après les rencontres est particulièrement contraignant mais au moins cela permet de jouer ! Pour combien de temps ? L’avenir ou le professeur Raoult nous le dira ! Dans le détail, 3 victoires et le double avec Julien pour Charles qui a vraiment bien tourné, ce qui n’est pas évident au vu de son patronyme. 2 victoires pour Christophe et moi ( dont une 16/14 à la belle sur un 13 ! mon caleçon s’en souvient encore ! ) et une victoire et le double donc pour Julien (avec une défaite 15/13 à la belle, son adversaire devra probablement s’acheter un nouveau bras demain !) Signalons quand même la belle victoire de l’équipe 3, qui malgré un handicap notoire, a vaillamment battu Attiches ! l’handicap ( é ) notoire ayant commencé son généreux don de points aux adversaires moins bien classés qui lui ! Gageons que cette contre ne sera pas la dernière ! Bref une reprise classique pour un championnat qui espérons le ira à son terme cette fois ci ! Sauf si cela nous permet de se maintenir sans jouer ! 😉

Equipe 6 en Régionale 3 (Poule H) : Victoire 10-4

Belle première journée pour l’équipe 6 ! Un Gaspard royal, qui ramène tout ses points, malgré un léger trouble sur la jolie Jenny. Yann et Claude réguliers, comme à leur habitude, offrent quant à eux 5 points à l’équipe
David, renfort de l’équipe 5 et tout juste de retour de vacances, a cependant eu quelque raté (malgré une aptitude flagrante à gratter des points). Résultat : une victoire nette 10-4 face à cette farouche équipe de Marquise ! Bravo à tous !
 
 

Equipe 7 en Régionale 4 (Poule Q) : Défaite 8-6

Equipe 8 en Départementale 1 (Poule L) : Défaite 8-6

Equipe 9 en Départementale 2 (Poule O) : Défaite 12-2

Défaite de l équipe 9 12 – 2. Merci à nos 2 jeunes Louan et Eliot de nous avoir dépanné pour cette première journée.

Equipe 10 en Départementale 2 (Poule M) : Victoire 8-6

‌Après 6 mois sans compétitions l’équipe des vétérans retrouvait la salle ce dimanche matin. Les mesures covid intégrées depuis longtemps, la fermeture du bar ne nous a pas permis de mettre au point notre stratégie  devant un café avant de recevoir Leers. C’est donc le brouillard le plus opaque que nous devions affronter les anciens équipiers d’Yves. 
Celui-ci lance la charge en s’imposant pour la première partie. Malheureusement ses équipiers sont restés dans les bras de Morphée ; Jean-Claude, David et Thierry s’inclinent pitoyablement tous les 3. 
Alors tel Henri IV à la bataille d’Evry, Yves harangue son équipe avec cette phrase que l’on retrouve depuis dans tous les bons manuels de Ping : Ralliez-vous à mon crin blanc… En super combattant il amène le deuxième point à son équipe qui galvanisée par ces paroles et ces actes se rebelle. Enfin presque toute. JC et David ont compris le message et remportent leur match tandis que le capitaine s’incline pour la deuxième fois. 4-4 avant les doubles, la situation n’est pas brillante pour les Roncquois, conscients qu’il faut maintenant ne plus faire de bêtises.
Malheureusement David et Yves perdent à la belle 11-13, JC et Thierry menés 2 manches à 1 s’arrachent pour s’imposer 12-10 à la belle. C’est la deuxième victoire en au moins 5 ans d’association… 5-5, l’anxiété gagnent les deux camps. Yves, impérial, dispose de son adversaire en 3 manches, imité dans la foulée par JC. Les doyens ont frappé ! 
Inoffensif jusque là, Thierry se réveille juste à temps pour s’imposer en 3 manches et David tendu par l’enjeu s’incline sur le même score. 
Victoire difficile mais précieuse de l’équipe 10. Crin Blanc 3/3, David 1/3
JC 2/3 et double, Capitaine 1/3 et double

Equipe 11 en Départementale 3 (Poule J) : Exempt

Equipe 1  Féminine en Pré Nationale (Poule A) : Victoire 8-6

Une belle victoire d’équipe ( 8-6 ) pour ce premier match. Deux nouvelles arrivées dans l’équipe : Tess, impériale du début à la fin, et Apolline, qui amène son premier point pour son premier match en PN. Le score est complété par 1 point de Jeanne, 2 points de Lea et le double Tess/Lea. Plusieurs perfs réalisées dans une super ambiance d’équipe !

Equipe 2 Féminine en Régionale 2 (Poule B) : Exempt

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 ULJAP. All Rights Reserved. | Intuitive by Catch Themes